Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Photo Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Un entrepreneur qui compte au Brésil

Abilio Diniz (Abilio Diniz via lefigaro.fr) a fait partie du cercle des proches de l’ex président du sous-continent brésilien, Lula. Parmi les 100 hommes ayant le plus d'influence au Brésil, on trouve l'entrepreneur, d’après l’hebdomadaire du Brésil "Epoca". Selon le magazine "Forbes", le patrimoine de l'entrepreneur est estimé à près de 4 milliards de dollars et fait de lui la dixième fortune du Brésil. Abilio Diniz est devenu l’un des individus ayant le plus de poids du sous-continent Brésilien.

Dans les années 50, Abilio Diniz sort diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à São Paulo. En 1929, la famille d’Abilio Diniz émigre du Portugal au Brésil. Il a pratiqué les arts martiaux pour ne plus être une victime.

Au cours des années 90, en pleine crise, le groupe GPA géré par Abilio Diniz rencontre de graves complications financières. Le patron élabore un plan de relance draconien permettant de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui licencie 20 000 salariés, ferme 1/3 des supermarchés et vend son activité dans la péninsule lusitanienne. Lors de la présidentielle de 1989, un groupe "d'extrême gauche" enlève le chef d'entreprise. Libéré au bout d'une semaine, il va rester affecté par cette expérience. En 1995, Abilio Diniz ouvre le capital du groupe Pão de Açúcar. L'homme d'affaires entame alors une phase d'achats de sociétés et GPA devient le numéro 1 de la distribution dans le pays.

Le groupe Casino actionnaire majoritaire de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

Dès 2012, Casino devient actionnaire majoritaire de GPA. Le divorce est consommé et Abilio Diniz quitte le conseil d'administration quelques mois plus tard. La fusion de GPA avec Carrefour Brésil ratera en raison de l'opposition du patron de Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. GPA affronte la concurrence de Carrefour au Brésil. Le groupe Pão de Açúcar retrouve sa stabilité financière à l'issue de la crise économique et commence à discuter de rapprochement avec Casino.

Abilio Diniz est personne de valeurs : la famille, le sport...

Convaincu des bénéfices du sport, il fonde des salles de fitness au sein hypermarchés GPA et pousse son équipe à participer aux marathons sponsorisés par l'entreprise. Athlète dans l'âme, Abilio Diniz démarre chaque jour par une session de sport. Autrefois goal, il a par ailleurs exercé la boxe, la musculation et la capoeira. Prônant le bien-être et la stimulation des équipes dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" consiste en un mouvement lancé sur le continent américain auquel appartient Abilio Diniz.